Introduction au trimestre

Juillet - Août - Septembre 2008

par Gary Krause
1. L'homme du moment: l'apôtre Paul
5 juillet 08
2. " Tout à tous " : Paul prêche au monde
12 juillet 08
3. Jean-Baptiste, préparer les chemins de Jésus
19 juillet 08
4. Le Fils de Dieu est parmi nous
26 juillet 08
5. Matthieu 10: Jésus et ses disciples
2 août 08
6. Un Sauveur miséricordieux -
9 août 08

7.

L'apôtre Jean -
16 août 08
8. De la passion irraisonnée à la foi : l'apôtre Pierre -
23 août 08
9. Un pilier pour les missions : l'apôtre Pierre
30 août 08

10.

Femmes missionnaires -
6 septembre 08
11. Missionnaires en pays païen: Daniel et ses compagnons -
13 septembre 08
12. Doué pour servir: Philippe -
20 septembre 08
13. "Je suis là, envoie-moi!" : le prophète Ésaïe -
27 septembre 08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Porteurs d'espérance

La Suédoise Ingmar Bergman racontait l'histoire d'un chevalier appelé Antonius Block, qui s'était agenouillé dans un confessionnal pour confesser ses péchés. Il n'a réalisé que plus tard qu'il s'adressait à la Mort - personnage ombreux vêtu d'une robe - plutôt qu'à un prêtre. Block lui a déclaré qu'il ne recherchait non pas la foi, non pas des suppositions, mais la connaissance.

"Je souhaite, disait-il, que Dieu étende la main vers moi, se révèle à moi et me parle. "

La Mort lui répondit que peut-être Dieu n'existait pas, qu'il n'y avait rien.

" Dans ce cas, a déclaré Block, la vie est une scandaleuse ignominie. Personne ne peut vivre face à la mort en sachant que tout est néant. "

Aujourd'hui, des millions de gens vivent face à un tel néant. Ils n'ont ni foi en Dieu, ni espérance en dehors du monde environnant. Il n'est donc pas surprenant que tant d'entre eux soient obsédés par le confort matériel, cherchant une consolation dans les plaisirs et les diverses distractions mondaines. La foi chrétienne - qui nous invite à regarder " non pas à ce qui se voit, mais à ce qui ne se voit pas; car ce qui se voit est éphémère, mais ce qui ne se voit pas est éternel." (2 Co 4.18) - leur est étrangère.

Nous, les chrétiens, sommes les agents de Dieu destinés à communiquer une espérance à ces gens, à leur montrer qu'il existe un Dieu qui les aime et veille sur eux et que si la vie est pleine de scandaleuses ignominies, ce Dieu, pour finir, redressera toutes choses.

La Bible nous offre de nombreux récits inspirés sur les porteurs d'espérance de Dieu. Dans les leçons de ce trimestre, nous dirigerons notre attention sur quelques-uns de ces missionnaires remarquables: qui étaient-ils et qu'ont-ils fait dans le but de transmettre aux autres la connaissance salvatrice du Seigneur du salut?

Ellen White raconte l'histoire d'un homme qui était presque mort de froid à force de marcher dans une épaisse couche de neige. Il était sur le point d'abandonner la lutte quand il entendit gémir non loin un autre voyageur. Sa première impulsion fut d'aller le secourir. Quand il le trouva, il frotta ses membres gelés. Il finit par le remettre sur ses pieds et l'aider à gagner un lieu sûr à travers les congères.

C'est alors qu'" il réalisa qu'en sauvant son prochain, il s'était sauvé lui-même" en ranimant "le sang qui s'était mis à geler dans ses propres veines." - Testimonies for the Church, vol. 4, p. 319. Une Église saine est une Église missionnaire. Le fait de partager l'amour de Dieu avec son entourage lui communique une vie et une énergie nouvelles.

Ce serait une erreur, ce trimestre, d'étudier ces personnages bibliques d'un point de vue historique et de s'en tenir là. Il est davantage utile de nous concentrer sur ce qui les a inspirés et sur la mission qui est la nôtre dans un monde qui se meurt. Rien n'est plus rafraîchissant, rien n'est plus revitalisant que de chercher à toucher autrui. Nous prions pour que les leçons de ce trimestre sur ces porteurs d'espérance de la Bible renouvellent notre désir de partager l'amour de Dieu avec nos voisins et amis, ainsi que dans les champs missionnaires du monde entier. Ce faisant, nous découvrirons peut -être que nous sommes entrés dans une dimension nouvelle de la vie chrétienne.

Gary Krause est originaire d'Australie, né aux îles Fidji de parents missionnaires. Il est directeur du Bureau de la Mission adventiste à la Conférence générale. Lui et sa femme Bettina ont une fille, Bethany Grace.